• Arthur Prigent

De Dubai à Toronto sans passer par Bali

Mis à jour : juil. 2

Départ de Paris en direction de Dubai. Escale de quelques jours prévu avant de repartir en direction de Sydney, puis Bali où je dois retrouver Alexia pour quelques jours/semaines de vacances au soleil. Du moins c'est ce que je pensais.


Arrivée à l'aéroport de Dubai (DBX) le 27 Février tard en soirée. Direction la marina du Dubaï pour 3 nuits avec location d'une chambre en AirBnb.



28 février, premier réveil à Dubaï où je profite de la piscine de la résidence avant de me lancer à la découverte de cette ville immense. Je décide de commencer par l'origine, le vieux Dubaï et ses petites ruelles loin de la foule et de l'immensité.



Premiers jours de visite et la nouvelle mauvaise qui tombe: Vol pour Sydney annulé dû à la crise sanitaire, les frontières de Hongkong ferment leurs portent aux étrangers impossible donc d'y transiter. J'en profite pour rallonger mon séjour à Dubaï de 3 jours afin d'avoir le temps d'aller jusqu'à Abu Dhabi. Je profites des journées ensoleillées pour visiter les nombreuses merveilles architecturales de Dubaï (Burj Al Khalifa, Burj Al Arab, Dubai Marina et encore les nombreux centres commerciaux)






Impossible de trouver un vol en partance pour l'Asie, où la pandémie avance à grand pas. Je recherche donc une solution de replis, pour pouvoir continuer à voyager tout en prenant le moins de risque possible. Je trouve donc un billet Aller pour New-York, où je pourrais en profiter pour visiter une ville qui m'a toujours attirée, et où je pourrais également assisté à

quelques matchs de NBA! Avant ça, derniers jours aux Émirats Arabes Unis avec une sortie dans le Désert, la visite de la grande mosquée Cheikh Zayed d'Abu Dhabi le 3 mars et de la Palm Jumeirah de Dubai le 4 mars avant le départ. Entre temps ça serait bien que j'obtienne mon Visa pour les USA!


La Grande Mosquée Cheick Zayed, est la plus grande mosquée des Émirats Arabes Unis avec une capacité de plus de 40 000 visiteurs et une superficie de 22 400m2. D'un point de vue architecturale, l'édifice religieux comprend 4 minaret de 107m de hauteur, 82 dômes et 1048 colonnes. Il aura fallut 12 ans de travaux pour construire ce bâtiment qui abrite le plus grand lustre du monde suspendu au dôme principale et mesurant 10m de diamètre pour 15m de hauteur et pesant près de 12 tonnes.





La Palm Jumeirah, est issue d'un projet pharaonique de macro-ingénierie regroupant 3 îles artificielles visibles depuis l'espace. Sous le design d'un palmier, cette île accueille certains des complexes hôteliers les plus luxueux de Dubai notamment l'Atlantis The Palm et son parc d'attraction le tout desservi par un monorail.





Départ le 4 mars au soir pour New-York avec une escale à Moscou, allez savoir pourquoi... Mais cela donnera au moins la chance de survoler le Groenland !



Arrivée le 5 mars dans l'après-midi à l'aéroport John Fitzgerald Kennedy, avec transport en métro jusqu'à l'auberge West Side YMCA où je logerai pour la semaine, à deux pas de Central Park. Je pose rapidement mes affaires et décide d'aller explorer la ville à pied et notamment le Brooklyn Bridge qui offrira un beau coucher de soleil pour ce premier soir aux États-Unis d'Amérique. This is America!



Premier jour et premier réveil à New-York le 6 mars, complètement dans le gaz. Petit tour dans Central Park de nuit histoire de se dégourdir les jambes avant de retourner au lit pour se caler sur l'horaire Américain. Au programme aujourd'hui, visite de la ville à pied et match Knicks de New-York au Madison Square Garden. (NY Knicks 103 - 126 OKC Thunder)



2ème jour à New-York et début de la validité de mon New-york pass, qui me permet de visiter quasiment la totalité des monuments pendant 3 jours. L'objectif est donc plutôt simple, en profiter pour visiter un maximum de ces monuments!

Staten Island et la statue de la Liberté, Musée du 11 Septembre, The Vessel le premier jour.



Central Park, 5th Avenue Rockefeller Center et MoMA le second jour, avec un petit tour à Brooklyn pour le match entre les Brooklyn Nets et les Chicago Bulls (Brooklyn Nets 110 - 107 Chicago Bulls).




3ème jour qui commence par un échec... Yankee Stadium aux portes closes, impossible de visiter le stade, des travaux de peinture y sont en cours! J'avais prévu d'y passer la matinée, et je repars donc en direct de Soho où j'étais passé en début de séjour pour profiter de l'ambiance bohème de ce quartier. Je tombe par hasard sur la Color Factory, d'où sort un groupe d'amis totalement émerveillé. J'avais repéré ce musée parmi les attractions possible avec le New-York Pass mais je m'étais dis que cela faisais pas forcément parti des choses à faire obligatoirement pendant ce séjour, mais j'ai un peu de temps devant moi alors j'y fonce, et cela sera sûrement la meilleure décision de ce séjour! Expérience gustative, sensorielle, sonore, et colorée forcément!



On continue la journée avec un petit passage obligé chez Flight Club.



Et enfin, fin de journée et fin de validité du pass en haut de l'Empire State Buidling, où je reste pas mal de temps pour profiter du coucher de soleil et de la vue de nuit sur Manhattan.



Comme tous les soirs, petit passage par Time Square avant de rentrer à l'Auberge.


11 mars et dernier jour prévu à New-York, Donald Trump programme lui une allocution pour ce soir. Après m'avoir empêché de partir en Asie ce virus m'empêchera t'il de rejoindre Toronto où je dois passer une semaine?

Je profite de ma dernière journée pour aller visiter le quartier de Brooklyn, haut lieu de la musique indépendante, de l'art et de la vie nocturne.



Et enfin dernière après-midi dans le quartier de Soho où j'en profite pour visiter quelques magasins de marques emblématiques (Palace, Supreme, Onitsuka Tiger, Acné Studio, NikeLab21, Aimé Leon Doré, New Balance), pas de place dans le sac pour ramener quoi que se soit, sûrement un mal pour un bien!



Je rentre pas trop tard à l'auberge où j'en profite pour jeter un oeil sur le discours de Donald Trump... Frontières fermées dès demain aux personnes ayant séjournées en Europe durant les 14 derniers jours, ça tombe bien je passe la frontière dans l'autre sens. Mauvaise nouvelle, je suis sensé repasser par New-York dans une semaine pour prendre un vol pour Paris, théoriquement ça devrait le faire!


12 Mars, départ pour le Canada depuis l'aéroport de La Guardia, les masques sont de sorties et les avions à moitié vide. Pourquoi le Canada? J'y rejoins une amie, j'ai du temps devant moi (j'avais prévu de voyager un bon mois) et un vol pas trop cher, alors zé parti.

L'ambiance Canadienne est quelque peu différente des États-Unis, les gens semblent moins pressés, plus ouverts. On profite de la première après-midi pour aller se balader au bord du lac Ontario. Alors, Toronto ou Miami Beach?



On sent néanmoins que le virus a déjà eu certaines conséquences ici. Avant d'attendre un éventuel Lockdown, les canadiens prennent déjà les mesures nécessaires pour limiter sa propagation, les sorties et les déplacement sont limités à leur strict minimum. Conséquence directe, quasiment personne dans les rues!

Le lendemain et les jours suivants j'ai le droit à une visite guidée de Toronto et ses quartiers cosmopolites, Dufferin, Little Italy, Hardbord Village, Saint Lawrence Market, The Distillery District, York...




Les journées passent et les rues se vident, allocution d'Emmanuel Macron prévu ce Lundi 16.

On essaye de profiter un maximum, en privilégiant une petite fête à la colocation plutôt qu'une sortie en ville.

Dimanche ensoleillé et les dernières brasseries ouvertes s'adaptent aux circonstances pour attirer le peu de personne encore dehors.



Dernier jour au Canada, et tu l'auras donc deviné de ce voyage. Allocution de notre Président annonçant le confinement, je prends la sage décision de rentrer. Nous sommes le 16 il est 15h à Toronto, je prends un vol à 21h en direction de Paris sans finalement passer par la case New-York.

Le RER entre l'aéroport Charles De Gaulle et Paris est vide, les rues le sont presque tout autant à part quelques joggeurs qui profitent de leurs derniers moments de liberté avant 12h pour se dégourdir les jambes. Le train en direction de la Bretagne lui est bondé, je trouve une petite place entre 2 wagons, direction... Le confinement!


23 vues

©2020 by Arthur Prigent. Proudly created with Wix.com